L’Accordéon, moi j’aime ! Tout au long de l’année

Une multitude de projets

L’ASBL l’Accordéon, moi j’aime ! C’est une multitude de projets qui vont à l’encontre du « chacun(e) pour soi », ce sont des activités qui nous réunissent et nous donnent les moyens de tisser une trame collective, une histoire commune en allant au-delà des préjugés et des frontières.

La Caravane Vanne

Une randonnée cyclo-touristico-fantaisiste !

Un projet de taille !

 

Créé en 2002 par l’ASBL L’Accordéon, moi j’aime ! et par Wazemmes l’Accordéon de Lille qui établissent un lien tangible, physique et concret entre leurs deux événements qui prennent de fait, une dimension transfrontalière.

 

Dix-huit kilomètres de randonnée cyclo-touristico-fantaisiste pour découvrir notre région et se retrouver autour d’un pique-nique accordéonesque.

 

Une centaine de participant(e)s en cyclo (quand la météo est bonne), des déguisements sur le thème guinguette et musette, des animations tout au long du trajet, une étape folklorique dans un troquet local, de nombreux/ses supporters et un concert champêtre final dans le décor bucolique de la brasserie de Cazeau.

 

Nous avons espéré jusqu'à la dernière minute.

 

Hélas, nous ne pouvons organiser cet évènement dans l'esprit qui nous tient tant à coeur : la convivialité...

 

C'est donc en concertation avec nos partenaires de Lille et de Mouscron que nous avons la tristesse d'annuler cette 18ème Caravane Vanne. 

 

Les concerts de proximité

Chez l'habitant(e) !

Les concerts de proximité sont nés d’une volonté commune d’amener la musique au plus près du public. Parce que tout le monde ne peut pas se déplacer ou s’offrir une soirée de concert, nous amenons chez l’habitant(e) : de la musique et de la joie.

 

Grâce à un partenariat créé avec la maison des jeunes d’Avelgem, nous invitons des musicien(ne)s à rencontrer un public intimiste dans le salon d’un(e) hôte wallon(e) ou flamand(e).

 

Le public renouvelle l’expérience quelques mois plus tard de l’autre côté de la frontière linguistique avec un nouveau groupe à découvrir.

 

A la fin du concert, artistes et invité(e)s des deux communautés linguistiques se retrouvent autour d’un repas sous le mode de l’ « auberge espagnole ». Les musicien(ne)s repartent quant à eux avec un chapeau bien rempli.